La commission européenne savait depuis 2013 au sujet du logiciel espion

Il y a deux ans, les hauts fonctionnaires de la Commission Européenne ont été mis au courant des résultats incorrects de divers constructeurs automobiles lors des tests d’émissions. C’est du moins ce qu’affirme un journal britannique, le Financial Times, qui se base sur des documents internes de la Commission Européenne.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ