Chaaaarrgez !

Le V8 5.7 HEMI sous le capot du Grand Cherokee montre que la grande Jeep ne se contente plus de la boue pour se faire plaisir. Elle veut aussi du bitume. En cela, le châssis a abandonné en partie l’architecture classique des ponts rigides. Et vive le renfort de l’électronique.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ