Heavy Metal!

La marque anglaise l'avait joué subtilement lors de l'apparition de la Rocket III, clairement destinée à marcher sur les plates bandes des grosses Harley et de leurs clones japonais, en apportant des arguments tout à fait exclusifs. Un énorme moteur de 2300cc, le plus gros de la production si on excepte les folkloriques "Hoss Boss" à moteur V8, des performances en rapport, un original trois cylindres longitudinal se démarquant des éventuels V-twin, une double optique héritée de la célèbre SpeedTriple, un énorme pneu arrière de 240, trois sorties d'échappement: dans le genre, la Rocket ne manquait ni d'allure, ni d'originalité.

Advertentie
Advertentie
Advertentie
Advertentie