Le Ram 1500 se convertit à l’hybridation !

S’il n’est pas spécialement réputé pour ses prestations écologiques, le Ram (ne l’appelez plus Dodge) entend toutefois « se verdir ». Que les puristes ne s’alarment toutefois pas, le gros dur n’en abandonne pas pour autant son gros V8 !
  • Christiaens  Jean-Francois Christiaens Jean-Francois
  • 16 septembre 2019
  • Avenir

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’hybridation du Ram n’est pas particulièrement radicale. Ne vous attendez donc pas à retrouver un 4 cylindres et une grosse batterie sous le capot car les modifications sont nettement plus subtiles. Le système eTorque mis en place par Ram est une forme d’hybridation légère qui remplace l’alternateur par un moteur électrique de 12 kW. Ce dernier est alimenté par une batterie de 48 volts et de 0,43 kWh.

Le Ram 1500 se convertit à l’hybridation !

Les mauvaises nouvelles…

Vous l’aurez compris, vu la modestie de l’ensemble, le RAM ne peut prétendre à un mode tout électrique pour la circulation urbaine, par exemple… Ce dispositif a plutôt pour but de lisser la fonction Stop&Start et d’assister le moteur thermique. Celui-ci reste le bon vieux V8 Hemi de 5,7 l. Une mécanique qui a probablement connu l’ère jurassique et dont le glougloutement ravit toujours les amateurs du genre…

Le Ram 1500 se convertit à l’hybridation !

Les bonnes nouvelles

La batterie ne rogne toutefois pas sur l’espace utile : montée derrière les sièges arrière, elle permet toujours le montage d’une installation LPG, très prisée chez nous. Si le gain en consommation n’est pas exceptionnel, la marque parlant d’un gain d’un gros 10%, cela représente tout de même quelques litres de carburant en moins au bout du mois ! C’est toujours ça d’économisé. Enfin, notez que le Ram eTorque est disponible dans toutes les finitions.

Le Ram 1500 se convertit à l’hybridation !

Lire plus:

Christiaens  Jean-Francois
À propos de l'auteur : Christiaens Jean-Francois Jean-François Christiaens est journaliste automobile depuis 2005. Passionné par tout ce qui roule, il prend autant de plaisir à découvrir une voiture électrique que de rouler dans une hypercar. Mais son cœur penche tout de même plutôt vers l’univers des petites bombinettes héritières de l’ère GTI. Quoique dorénavant, un bon break confortable ne le laisserait pas indifférent. C’est ça, vieillir ?

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Voici la voiture de l’année 2024 !

Voici la voiture de l’année 2024 !

Le Renault Scénic E-Tech s’est imposé face aux BYD Seal, BMW Série 5, Kia EV9, Peugeot (e-)3008, Toyota C-HR et Volvo EX30.

Ineos Fusilier : 100 % électrique et hybride rechargeable !

Ineos Fusilier : 100 % électrique et hybride rechargeable !

En prime d’une variante 100 % électrique, l’Ineos Fusilier existera en version hybride rechargeable dont le petit bloc thermique servira de prolongateur d’autonomie.

Tesla Cybertruck : un emballage coloré !

Tesla Cybertruck : un emballage coloré !

Le Tesla Cybertruck peut désormais être commandé avec un covering aux États-Unis, pour les clients qui ne sont pas fans de l'aspect de l’inox. Et accessoirement, cela pourrait aussi le protéger contre les taches de corrosion !

Renault 5 E-Tech electric : ren-e-ssance d’une e-cône

Renault 5 E-Tech electric : ren-e-ssance d’une e-cône

La Renault 5 E-Tech electric se dévoile enfin avec une autonomie maximale de 400 km, jusqu’à 110 kW (150 ch) et 245 Nm ainsi qu’un prix d’appel de moins de 25.000 €.

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Diesel, Manuelle

32 584 €

Essence, Manuelle

23 599 €
7 km

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Automatique

27 547 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion
53 990 €
2019
105 433 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Diesel, Automatique

36 785 €
2020
29 990 km