Essais

Essai: Citroën C5 X, réinvestir le haut de gamme

Avec cette grande berline au style métissé, Citroën tente à nouveau une percée dans le haut de gamme, segment qui ne lui a pas réussi ces dernières années... La C5 X peut-elle changer la donne ?

  • Maloteaux  Olivier Maloteaux Olivier
  • 28 décembre 2023
  • Citroen
3,6
score VROOM
  • 3,0
    Performance
  • 3,0
    Tenue de route
  • 4,5
    Confort
  • 3,0
    Équipement
  • 3,5
    Sécurité
  • 4,0
    Prix/Qualité
  • 4,0
    Consommation
  • 3,5
    Global
Avantages et inconvénients
  • Confort de suspension, douceur générale de conduite 
  • Habitabilité généreuse 
  • Moins chère que les concurrentes allemandes premium
  • Suspension peu adaptée à la conduite dynamique
  • Quelle valeur de revente face aux concurrentes allemandes ?
  • Style assez particulier

Les dernières tentatives de Citroën dans le haut de gamme (modèles C5 et C6) se sont soldées par des échecs cuisants, le constructeur français peinant à lutter contre les concurrents allemands premium. La marque tente malgré tout une nouvelle incursion dans ce segment avec la C5 X (4,81 m), le but étant de gonfler ses marges opérationnelles. De gagner plus d’argent, quoi… Chez les marques généralistes, les concurrentes sont rares (Skoda Superb et Toyota Camry), les constructeurs préférant les SUV aux grandes berlines. À noter que cette Citroën a une cousine encore plus grande et plus chic qu’elle : la DS9 (4,93 m), construite sur la même base technique. Une autre cousine, un brin plus courte, est la Peugeot 408 (4,69 m).

Style décalé

Ironie de l’époque, cette nouvelle Citroën censée symboliser le luxe à la française est exclusivement produite en… Chine. Le porte-drapeau de la marque tricolore est donc « made in China ». Un comble ! Mais le modèle cultive l’originalité de la marque aux chevrons. Cette voiture imposante et haute sur pattes arbore en effet un look décalé qui mélange les genres. Des lignes que l’on doit en partie au Belge Pierre Leclercq, responsable du style chez Citroën depuis fin 2018. Mais la poupe oblongue ne plaira sans doute pas à tout le monde…

Multimédia moderne

Le dessin de la planche de bord n’est pas particulièrement original, mais la finition globalement de bonne qualité et l’ergonomie très soignée, avec notamment la présence de boutons physiques « à l’ancienne » pour la climatisation. Bien vu ! Au centre de la planche de bord, l’écran tactile est grand (de 10 ou 12 pouces selon la version) et offre une belle résolution. Le système multimédia est moderne et son fonctionnement très fluide. On peut « swiper » les pages du menu d’un simple battement de doigt. Un système rapide et agréable à utiliser. La connectivité est à jour et on peut aussi disposer d’un grand affichage tête haute, qui projette très distinctement les informations de conduite sur le pare-brise, sans entraver le champ de vision du conducteur.

Spacieuse et pratique

À bord, les passagers baignent dans le confort : assis dans des sièges matelassés et bien dessinés, ils sont bien isolés du monde extérieur par un double vitrage (selon la version). Quant à l’habitabilité, elle est très généreuse, à l’avant comme à l’arrière. Et le coffre est spacieux (de 545 à 1.640 litres, y compris en versions hybrides). Il est également plus pratique à charger que celui d’une berline classique, grâce au hayon. Ce hayon est motorisé et dispose d’une fonction mains-libres qui permet d’ouvrir le coffre d’un simple mouvement de pied sous le bouclier. Cette grande Citroën est donc une voiture spacieuse et fonctionnelle.

Un petit moteur à essence

Sous le capot, pas de diesel mais des propulseurs hybrides (on y reviendra) ou un petit moteur à essence. Il s’agit en l’occurrence du bien connu 1.2 PureTech de 130 ch, petit mais vaillant : les performances sont acceptables avec un 0-100 km/h en 10,4 secondes. Ce bloc est associé ici exclusivement à la boîte automatique à 8 vitesses. Celle-ci est douce mais pas hyper réactive en conduite dynamique.

Deux hybrides plug-in

À côté du moteur à essence, la C5 X est également disponible dans deux versions hybrides plug-in (180 ou 225 ch, couple de 360 Nm dans les deux cas), associant un 1.6 litre turbo à essence (de 150 ou 180 ch) et un moteur électrique alimenté par une batterie de 12,4 kWh bruts. D’après Citroën, cette pile autorise une autonomie allant jusqu’à 63 kilomètres en mode électrique. Mais, en pratique, comptez plutôt 40 kilomètres en moyenne. En mode électrique, la voiture est douce, silencieuse et suffisamment performante (110 ch et 320 Nm dans ce cas). La batterie se recharge en environ 7 heures sur prise domestique, 3h50 sur borne AC de 3,7 kW et 1h55 sur borne de 7,4 kW (option). Batterie vide, tablez sur une consommation moyenne d’environ 7,5 l/100 km d’essence.

Confort intégral

En route, le grand point fort de cette Citroën est sa douceur d’amortissement. Certes, pour des raisons de coûts, la suspension hydropneumatique de la grande époque n’est plus, mais cette imposante Citroën se pose sur des amortisseurs (éventuellement pilotés) à butées hydrauliques progressives très moelleux. Cet amortissement souple est par contre moins à l’aise en mode dynamique. La voiture incite à une conduite calme et détendue.

Le prix de la Citroën C5 X 

Le tarif débute à 37.700 € en essence 130 ch ; à 47.100 € pour l’hybride plug-in 180 ch et à 50.900 € pour la version 225 ch. Des prix qui sont nettement moins élevés que ceux des véhicules premium allemands de gabarit similaire. Bien sûr, ces derniers profiteront assurément d’une meilleure valeur de revente que cette Citroën sur le marché de l’occasion. Un point à prendre en compte…



Notre verdict

En toute franchise, nous ne sommes pas certains que cette grande Citroën pourra convertir les conducteurs de modèles allemands premium… L’image de marque n’est pas la même et les possibilités techniques et choix de moteurs sont plus limités ici (pas de roues arrière directrices, de transmission intégrale, de moteurs à 6 cylindres, etc.). Mais pour qui veut rouler décalé et décontracté, cette berline originale et douce est une offre à méditer, très pratique et agréable à vivre au quotidien. Une Citroën moelleuse comme on les aime (ou pas…). En tout cas, elle ne laisse pas indifférent.

Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Vous cherchez une Citroën C5 X ? Choisissez parmi plus de 45.000 voitures sur VROOM.be. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces Citroën C5 X maintenant ici :

Lire plus:

Maloteaux  Olivier
À propos de l'auteur : Maloteaux Olivier Le virus automobile l’a piqué dès l’enfance. La passion pour le journalisme a suivi. Restait à mixer les deux univers. Olivier s’intéresse aux voitures de tous les types et de toutes les époques, quelle que soit la technique qui se cache sous la carrosserie. Avec quand même un penchant particulier pour les coupés et roadsters à moteur de caractère…

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,3 /5 Essai : Volkswagen Polo, toujours pas une mini-Golf…

Essai : Volkswagen Polo, toujours pas une mini-Golf…

La 6e génération de la Volkswagen Polo est-elle suffisamment armée grâce à son facelift pour sortir de l’ombre de sa grande sœur, l’iconique et légendaire Golf ?

3,9 /5 Essai : Audi SQ8 Sportback e-tron, règne en péril ?

Essai : Audi SQ8 Sportback e-tron, règne en péril ?

La SQ8 Sportback e-tron détient officiellement le titre de SUV électrique de pointe dans la famille Audi. Un rang qu’elle pourra encore tenir même avec l’arrivée de la SQ6 e-tron ?

3,7 /5 Essai : Skoda Kodiaq 2024, aucune crise du logement à bord !

Essai : Skoda Kodiaq 2024, aucune crise du logement à bord !

La deuxième génération du Skoda Kodiaq enfonce encore le clou par rapport à son prédécesseur, en offrant davantage d'espace ! En outre, il offre quelques fonctionnalités bien pratiques, ainsi qu’une motorisation hybride rechargeable. Peut-on encore lui reprocher quelque chose ?

3,5 /5 Essai : Mercedes Classe B, une familiale polyvalente et injustement sous-estimée !

Essai : Mercedes Classe B, une familiale polyvalente et injustement sous-estimée !

On en a assez peu parlé, mais la Mercedes Classe B a elle aussi, profité d’un récent facelift. Un comble, sachant qu’elle pourrait bien être la meilleure des Mercedes compactes ! Hélas, le plaisir sera de courte durée…

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

23 748 €

Diesel, Manuelle

32 584 €

Essence, Automatique

27 547 €

Essence, Manuelle

21 500 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Diesel, Automatique

52 900 €
2021
1 500 km
52 990 €
2019
105 433 km