Essais

Essai : Volvo XC40 Recharge, rationnel jusqu’au bout de ses pneus !

En 2021, le Volvo XC40 était le deuxième modèle le plus vendu en Belgique. En Flandre, à Bruxelles  et auprès des utilisateurs professionnels, c’était même le plus populaire ! Avec le lancement d'une version 100 % électrique à moteur unique, plus abordable, sa popularité ne fera qu'augmenter dans le segment des VE !

  • Henckaerts  Arnaud Henckaerts Arnaud
  • 23 juillet 2022
  • Volvo
3,6
score VROOM
  • 3,5
    Performance
  • 3,6
    Tenue de route
  • 3,9
    Confort
  • 3,5
    Équipement
  • 4,0
    Sécurité
  • 3,6
    Prix/Qualité
  • 3,2
    Consommation
  • 3,7
    Global
Avantages et inconvénients
  • Plus abordable que la Twin
  • Mode d’emploi facile
  • Belle finition
  • Confort
  • Pas le plus économique
  • Pas le plus excitant
  • Le modèle a un peu vieilli

Le XC40 Recharge n’est pas neuf ! Sa production a démarré dans l'usine de Gand en 2020, mais il s'agissait alors de la version "Twin", plus puissante (408 ch), plus onéreuse (un minimum de 60.600 € aujourd'hui) et dotée de deux moteurs. Cependant, l'année dernière, Volvo a annoncé l'arrivée d’une version équipée d’un unique moteur électrique entraînant les seules roues avant. De quoi rendre le tarif bien plus attractif.

Solide mais discret

On sera bref sur le look du Volvo XC40 Recharge : à part une absence de pot d'échappement, une trappe de recharge sur le flanc arrière gauche et la calandre fermée, la version 100% électrique est identique (à quelques logos près) au modèle thermique lancé en 2017... Vous désirez un look plus sportif ? Vous pouvez alors opter pour le C40 Recharge, à la ligne de toit inclinée.


Dans l’habitacle, on ne relève quasiment aucune différence non plus. La finition est robuste, les sièges sont fermes mais confortables et le tableau de bord affiche un design épuré avec une instrumentation digitale et un écran tactile pour le système d'infodivertissement. Ce dernier a été développé en collaboration avec Google et contient donc des services similaires à ceux que l’on retrouve sur un smartphone Android, tels qu'un assistant vocal, Maps, ainsi que la boutique d'applications Google Play. Il faut un peu de temps pour s'habituer au système et trouver toutes les fonctions cachées dans les menus, mais l'assistant Google est souvent une option pratique pour vous aider. Enfin, notons l’absence de boutons physiques pour la climatisation, mais la disponibilité de mises à jour over-the-air pour le logiciel.


Le coffre est correct avec 419 litres (sous le cache-bagages), dont 68 litres sous le double plancher. Face à un modèle thermique, il s’agit d’un volume inférieur d’environ 30 litres. En rabattant la banquette arrière, le volume peut être porté à 1.295 litres. Pour les câbles de recharge, il y a un "coffre" sous le capot avant. Ce dernier s’ouvre comme le capot d’une version thermique, à savoir via un levier dans la cave à pieds du conducteur.

Montez à bord et partez !

Démarrer avec une Volvo XC40 Recharge peut surprendre ! En effet, il n'y a pas de bouton de démarrage, ni de bouton pour le frein à main. Pour démarrer, il suffit de choisir la position 'D' pour avancer (ou 'R' pour reculer) et c'est parti ! Une évolution intéressante et logique, puisqu'un moteur électrique, contrairement à un moteur thermique, n'a pas besoin d'être lancé pour démarrer.

La version "Single" du XC40 Recharge est équipée d'un unique moteur qui entraîne les roues avant, contrairement à la version "Twin" disponible depuis un certain temps. Si cette version compte 167 ch de moins, sachez qu’il reste néanmoins 231 ch et 330 Nm. Pourtant, ne vous attendez pas à des accélérations tonitruantes... Dans sa manière de distiller la puissance, il ressemble davantage à un SUV thermique. Ce n’est qu’en enfonçant généreusement l'accélérateur que vous réveillez vraiment la cavalerie, avec un train avant ayant fort à faire avec la débauche de couple… Aucune inquiétude à se faire au niveau des reprises, le XC40 Recharge est vif !

Pas le plus sobre

Le XC40 Recharge 'Single' 100% électrique est équipé d'une batterie de 69 kWh, dont 67 peuvent être utilisés. Cela donne une autonomie théorique de 425 km, selon le cycle WLTP. En pratique, en été et avec un style de conduite « normal », nous avons obtenu une consommation moyenne de plus de 20 kWh/100 km, soit une autonomie d'un peu plus de 300 km. Le XC40 n'est donc pas le plus économique et son autonomie sera sans doute réduite en hiver, mais celle-ci reste suffisante pour le conducteur belge moyen. Notez que le XC40 est équipé de série de pneus toutes saisons spécialement conçus pour réduire la consommation et obtenir une note A. Ces pneus ont néanmoins engendré de légères vibrations dans le volant de notre voiture d'essai.

La charge rapide en courant continu est annoncée à 150 kW, ce qui place le XC40 dans la moyenne du segment et offre un temps de recharge de 10 % à 80 % en un peu plus d'une demi-heure. Voilà qui permet de limiter le temps de recharge lors des longs trajets ! En pratique, nous n'avons cependant pas dépassé les 110 kW dans une station Ionity. Les Kia EV6 et Hyundai Ioniq 5 font beaucoup mieux avec une puissance de charge allant jusqu’à 350 kW ! La charge en courant continu est possible jusqu’à 11 kW.

Propre et bien dégagé derrière les oreilles

Sur la route, le XC40 n'est pas le plus excitant, mais il est stable et tient bien la route, tandis que la direction donne suffisamment de feedback. Il est davantage taillé pour le père de famille appréciant le confort que pour quelqu'un qui désire un peu de sportivité.

Avec 1.955 kg sur la balance, le XC40 n'est pas un poids plume, mais cela ne se sent pas vraiment dans les virages. Sur les grosses ondulations et imperfections, on remarque que la suspension a du pain sur la planche… Relâchez l'accélérateur et le XC40 Recharge roule comme une voiture traditionnelle, mais il existe un mode pour conduire à une seule pédale, qui freine plus fermement et va jusqu’à l’arrêt complet. Sur l'autoroute, le régulateur de vitesse à guidage radar fonctionne bien.

Combien ça coûte ?

Le prix de départ du Volvo XC40 Recharge 100% électrique est de 50.750 €. C'est 13.700 € de plus que le XC40 thermique de base, à savoir le T2 de 129 ch. Bon à savoir, ce dernier modèle présente un équipement moins riche : vous avez alors une version "Essential" et non "Core" (plus chère de 3.550 €), cette dernière étant la version de base de la Recharge. Le prix du XC40 Recharge T4 hybride rechargeable de 211 ch s'élève à 53.750 €, soit 3.000 € de plus que la version 100 % électrique. La version plug-in est proposée à partir du niveau de finition supérieur 'Plus'. Cette finition sur la version 100 % électrique est annoncée à 54.300 euros. En termes de prix, la version hybride rechargeable et cette Recharge 100% électrique se valent, même si cette dernière prend l'avantage en termes de coûts de fonctionnement.

À titre de comparaison, Mercedes demande environ 5.000 € de plus pour son EQA aux dimensions similaires, tandis que BMW réclame environ... 20.000 € de plus pour son iX3. L'Audi Q4 e-tron, légèrement plus grande, coûte un peu moins cher dans sa version de base "35", tandis que la Volkswagen ID.4 est proposée à un prix similaire.

Notre verdict

Le Volvo XC40 Recharge "Single Motor" fait ce qu'il est censé faire. C’est un véhicule sensé et rationnel. Ce n'est pas la plus économique et, avec une puissance de recharge de 150 kW, il se situe dans la moyenne en matière de puissance de recharge, mais tout ceci reste parfaitement acceptable pour l'utilisateur moyen. Grâce à des éléments tels que l'intégration Google et le mode "Grimpez et partez", l'expérience utilisateur ne ressemble plus vraiment à celle d'une voiture traditionnelle. Mais cette approche n'est pas nécessairement une mauvaise chose une fois habitué !

Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Vous cherchez un Volvo XC40 ? Choisissez parmi plus de 30.000 voitures sur VROOM.be. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces Volvo XC40 maintenant ici:

Lire plus:

Henckaerts  Arnaud
À propos de l'auteur : Henckaerts Arnaud Qu'il s'agisse d'une citadine, d'une sportive ou d'une voiture de collection, Arnaud a un faible pour les voitures de caractère... Il possède à ce titre une... Fiat Panda d'une quarantaine d'années ! En bon Limbourgeois, il préfère le chemin le plus sinueux à la route la plus rapide pour rentrer à la maison.
Photos ©: Volvo.

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,7 /5 Essai : Maserati MC20, la supercar du quotidien

Essai : Maserati MC20, la supercar du quotidien

La MC20 marque le grand retour d’une supercar chez Maserati ! Le constructeur au trident se souvent-il encore de la recette pour faire palpiter le coeur des passionnés ?

3,5 /5 Essai : Mercedes Classe B, une familiale polyvalente et injustement sous-estimée !

Essai : Mercedes Classe B, une familiale polyvalente et injustement sous-estimée !

On en a assez peu parlé, mais la Mercedes Classe B a elle aussi, profité d’un récent facelift. Un comble, sachant qu’elle pourrait bien être la meilleure des Mercedes compactes ! Hélas, le plaisir sera de courte durée…

3,8 /5 Essai : Porsche Taycan Turbo GT, plus de 1.000 ch et même pas peur !

Essai : Porsche Taycan Turbo GT, plus de 1.000 ch et même pas peur !

Avec le lifting, la gamme Taycan s’enrichît d’une démoniaque version Turbo GT de plus de 1.000 ch en pic. Voyons si on peut les dompter sans trembler sur un circuit… détrempé !

3,6 /5 Essai : Nissan Juke 2024, coup de fraîcheur

Essai : Nissan Juke 2024, coup de fraîcheur

Le Nissan Juke reçoit un (très) petit coup de fraîcheur. Outre une nouvelle teinte jaune, l’esthétique ne change quasiment pas. Mais heureusement, l’habitacle se digitalise.

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Diesel, Manuelle

32 584 €

Essence, Automatique

27 547 €

Essence, Manuelle

21 500 €

Essence, Manuelle

23 748 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km
52 990 €
2019
105 433 km

Diesel, Automatique

52 900 €
2021
1 500 km