Essais

version quatre saisons

En attendant le Tribu, qui sera le premier SUV de la marque, la Freetrack est l’unique 4 roues motrices de la gamme. Un modèle qui se donne même quelques aptitudes à crapahuter hors des sentiers battus. Et il le fait d’ailleurs savoir, de par ses extensions de carrosserie lui imposant un indéniable look de baroudeur.
  • Piette François
  • 05 décembre 2007
  • SEAT
  • 1 vues
Avantages et inconvénients
  • Habitabilité généreuse
  • Position de conduite
  • Rapport prix/équipement
  • Sécurité tout temps
  • Tenue de route
  • Bruits de roulement
  • Pas de boîte auto (ou dsg)
  • Qualité des plastiques
  • Tdi creux à bas régime
http://vimeo.com/16605780

Style

La Freetrack, on la reconnaît immédiatement : ses arches de roues en plastique noir sont là pour rappeler qu’il ne s’agit pas d’une Altea XL comme les autres. Exécutée dans une teinte sombre, les extensions passent inaperçues et seuls le 4 rouge et le logo « Freetrack » disposés sur le hayon mettent la puce à l’oreille !

Motorisations

Pour la Freetrack, Seat n’y est pas allé avec le dos de la cuillère question motorisation ! En diesel, le 2.0 TDI de 140 chevaux constitue l’entrée de gamme, mais n’est disponible qu’en deux roues motrices. Pour disposer de la transmission intégrale, il faudra se rabattre sur les deux autres motorisations disponibles : l’excellent 2.0 TFSI essence de 200 chevaux qui équipe entre autres, les Leon FR et autres Golf GTI ou bien, sur le 2.0 TDI de 170 chevaux. C’est sur cette dernière version que nous avons jeté notre dévolu. Avec ses 350 Nm disponibles à 1.800 tr/min, il ne craint ni les côtes, ni les remorques !

Exclusivement associable à une boîte manuelle à 6 rapports, très agréable au demeurant, ce TDI ne se révèle pleinement qu’une fois son régime de couple maximal dépassé. Et s’il promet de bonnes performances, 204 km/h en pointe et 8,4 secondes pour le 0 à 100 km/h, il reste, une fois n’est pas coutume, bien en retrait question muscle face au moteur essence TFSI, essayé brièvement il y a quelques mois.

Si une transmission intégrale est garante d’un excellent comportement routier quelles que soient les conditions climatiques, elle pénalise, de par son entraînement, la consommation et les performances. Il ne faut donc pas s’attendre à des merveilles en termes de sobriété. Toutefois, la moyenne de 8,6 l/100 km réalisée au cours de cet essai est plutôt correcte, au vu de la puissance et du concept du véhicule.

Tenue de route

Déjà sûre et efficace avec deux roues motrices, l’Altea en version Freetrack ne fait qu’exacerber ce constat en y ajoutant une bonne dose de sécurité. Qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige, les quatre roues motrices assurent une motricité optimale. Facile, le comportement routier sait également être amusant, l’arrière acceptant de se placer – légèrement – au lever de pied. Une réussite, comblée par un amortissement bien taré. Quant à la direction, elle ne supporte pas non plus la critique : précise et informative, elle est la compagne idéale de ce châssis sur routes sinueuses. Les freins se sont révélés suffisamment puissants et progressifs.

Confort

S’il est facile de grimper à bord, on peut également affirmer qu’une fois installé, on y est bien. De plus, tous les gabarits, de par l’amplitude des réglages proposés, pourront trouver une position de conduite adéquate. Si le conducteur est bien assis, on peut en dire autant des trois autres passagers, qui disposent de beaucoup d’espace à la tête et aux jambes. En revanche, le cinquième larron, condamné à la place centrale arrière, ne supportera guère les trop longs trajets. Question modularité, on appréciera la possibilité d’avancer la banquette arrière.

L’insonorisation souffre des bruits de roulement et du claquement typique du 2.0 TDI. Enfin, si l’on ne trouve rien à redire en ce qui concerne l’ergonomie, identique aux autres produits du constructeur, la finition aurait pu être plus soignée en ce qui concerne la qualité des plastiques.

Tarifs et équipement

Au niveau des tarifs, la version à deux roues motrices 2.0 TDI 140 chevaux sera affichée à 25.990 €, la TFSI essence de 200 chevaux à 29.590 € et la 2.0 TDI 170 chevaux à 30.390 €. L’équipement fourni est pléthorique, avec, pour la version à quatre roues motrices, un impressionnant attirail d’aides à la conduite (ABS, TCS, ESP et contrôle de la pression des pneus), des espaces de rangement dans le pavillon du toit avec un écran 7 pouces, des jantes alliage de 17 pouces avec boulon antivol, une radio CD MP3 avec prise auxiliaire et huit haut-parleurs, l’assistance au parking à l’arrière, des sièges sport à l’avant,… Les options ne sont finalement, pas si nombreuses que cela : on remarque, entre autres, les phares bi-xénon à 784 €, le toit électrique en verre à 506 € et la peinture métallisée à 411 € (195 € pour le rouge « emotión »).

Conclusion

A la modularité de l’Altea XL, la version Freetrack ajoute un aspect sécuritaire indéniable, de par les quatre roues motrices et, surtout diront certains, un look de baroudeur confirmé. Reste qu’un des gros avantages de cette déclinaison, c’est aussi son rapport prix/équipement imbattable. A conseiller aux pères de famille à l’âme aventurière et ayant envie de se démarquer de la grise monotonie des monospaces classiques.

Lire plus:

À propos de l'auteur : Piette François

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Scoop : Hyundai Ioniq 6, la « Taycan » coréenne

Scoop : Hyundai Ioniq 6, la « Taycan » coréenne

La berline-coupé électrique 800 volts signée Hyundai se précise !

17/09/2021 Lire plus
Citroën : une nouvelle C3 « low-cost » !

Citroën : une nouvelle C3 « low-cost » !

Citroën a dévoilé une toute nouvelle C3 au look tirant vers le crossover et aux tarifs qui devraient être contenus. Mais, bien sûr, il y a un hic…

17/09/2021 Lire plus
Polestar 3 : un moteur différent du Volvo XC90 mais un châssis commun !

Polestar 3 : un moteur différent du Volvo XC90 mais un châssis commun !

La filiale chinoise semble jouir d'une étonnante liberté de la part de Volvo (et de Geely).

17/09/2021 Lire plus
Ford Fiesta : souffle de fraicheur

Ford Fiesta : souffle de fraicheur

Ford rafraîchit sa populaire Fiesta en modernisant son style et en étoffant son équipement. Sans oublier de redonner un petit coup de fouet à sa version sportive ST !

16/09/2021 Lire plus

Essais recommandés pour vous

3,9 /5 Essai : Peugeot 308, elle a les crocs !

Essai : Peugeot 308, elle a les crocs !

Le constructeur français a revu la copie de sa berline du segment C. S’il s’agit plus d’une évolution que d’une révolution, les changements vont heureusement tous dans le bon sens pour proposer un produit très convaincant !

17/09/2021 Lire plus
3,6 /5 Essai : Opel Grandland, changements efficaces

Essai : Opel Grandland, changements efficaces

Opel revoit la copie du Grandland et n’y va pas de main morte : nouvelle face avant, intérieur numérisé ainsi qu’un équipement et des motorisations hybrides améliorés. Est-ce suffisant pour rester compétitif face à la concurrence ?

13/09/2021 Lire plus
4,1 /5 Premier essai Tesla Model Y : un best-seller en herbe ?

Premier essai Tesla Model Y : un best-seller en herbe ?

La Tesla Model Y a déjà été dévoilée au printemps 2019, mais elle n'arrive en Europe que maintenant. Cette longue attente a-t-elle permis de développer un produit proche de la perfection ?

09/09/2021 Lire plus
Ford Puma vs Opel Mokka : du dynamisme à revendre !

Ford Puma vs Opel Mokka : du dynamisme à revendre !

L’Opel Mokka joue les outsiders contre le Ford Puma avec des cartes qu’on n’attendait pas spécialement de la part du constructeur allemand : celles de la séduction et de l’émotion ! Mais est-ce suffisant pour détrôner le pétillant Puma ?

30/08/2021 Lire plus

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
5 choses à savoir avant de craquer : Volkswagen Karmann-Ghia Type 14, la Porsche du pauvre ?

5 choses à savoir avant de craquer : Volkswagen Karmann-Ghia Type 14, la Porsche du pauvre ?

Ultra sexy avec ses rondeurs, la Volkswagen Karmann-Ghia n’a absolument rien perdu de son charme. Beaucoup, d’ailleurs, considèrent la VW « Type 14 » comme une Porsche 356 accessible ! Que faut-il savoir avant de craquer ?

10/09/2021 Lire plus
5 choses à savoir avant de craquer : Renault Twingo RS, sa valeur grimpe !

5 choses à savoir avant de craquer : Renault Twingo RS, sa valeur grimpe !

De 2008 à 2014, la Renault Twingo RS constituait le ticket d’entrée dans le monde Renault Sport. Si le prix était accessible, il ne s’agissait certainement pas d’une sportive au rabais, bien au contraire !

03/09/2021 Lire plus
Cette Citroën 2CV est estimée à 70.000 euros pour une bonne raison !

Cette Citroën 2CV est estimée à 70.000 euros pour une bonne raison !

Les amateurs l’auront certainement remarqué : la cote des Citroën 2CV n’a cessé de grimper ces dernières années. Aujourd’hui, pour acquérir un exemplaire en très bon état, il faut compter aux alentours de 10.000 euros ! Mais si c’est cet exemplaire-ci que vous convoitez, il va falloir prévoir une somme entre cinq et sept fois plus importante ! Mais pourquoi ?

24/08/2021 Lire plus
5 choses à savoir avant de craquer : Porsche Boxster 986, dès 7.500 euros !

5 choses à savoir avant de craquer : Porsche Boxster 986, dès 7.500 euros !

Au début des années 90, Porsche est au bord du gouffre. Pour se refaire une santé, la marque lance toutes ses ressources dans un nouveau produit d’appel : le Boxster, une sorte de mini 911 qui suscitera la moue de certains puristes… Mais qui redonnera de l’oxygène aux finances ! Aujourd’hui, certains Boxster s’échangent contre des sommes dérisoires. Est-ce le moment d’en profiter ?

23/08/2021 Lire plus

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

CNG, Automatique

€ 27 799

Essence, Manuelle

€ 21 135
2021

Essence, Automatique

€ 20 999
2020
7 km

Diesel, Manuelle

€ 16 475
2021
10 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Manuelle

€ 8 990
2010
139 990 km

Essence, Manuelle

€ 13 990
2019
21 000 km

Diesel, Manuelle

€ 26 015
2020
40 991 km

Essence, Manuelle

€ 49 999
1996
67 500 km