Premier essai : Skoda Elroq, révolution tronquée

Après avoir entamé sa révolution électrique avec l’Enyaq, Skoda poursuit son offensive avec cet Elroq. Soit un Enyaq à la poupe raccourcie. Les plus courtes sont-elles vraiment les meilleures ?

"

L’Elroq enrobe les qualités de son grand frère Enyaq dans un format plus compact et un style plus moderne. Un SUV électrique au compromis habitabilité / encombrement idéal."

Advertentie
Advertentie

Si Skoda occupe le segment du véhicule électrique avec son Enyaq depuis 2020, la marque tchèque entend maintenant passer à la vitesse supérieure avec une famille de nouveaux modèles électriques. C’est cet Elroq, que nous avons pu découvrir lors de sa phase finale de développement, qui va ouvrir le bal de cette offensive. Il se présente comme une version raccourcie de l’Enyaq afin de répondre aux besoins d’une clientèle à la recherche d’un SUV moins encombrant, mais toujours polyvalent. L’Epiq, encore plus compact et dérivé étroitement du concept éponyme, viendra quant à lui occuper le segment des SUV urbains. Enfin, la version définitive du SUV XXL dérivé du concept Vision 7S viendra coiffer la gamme avec un modèle électrique à 7 places. Notons aussi pour les clients insensibles aux charmes des SUV, que Skoda travaille également en coulisse sur un break électrique.

Design

L’Elroq est le premier modèle de production à adopter le nouveau langage stylistique de Skoda baptisé « Modern Solid » découvert sur les concepts Vision 7S et Epiq. Même s’il faut encore se contenter d’images du modèle camouflé mis à notre disposition pour cette « avant-première » prise en main, on peut déjà noter que l’Elroq s’offre une face avant dite « Tech-Deck Face ». Elle remplace la traditionnelle grille de calandre par une surface lisse noire brillante camouflant les capteurs nécessaires aux aides à la conduite modernes. En option, elle peut aussi intégrer une signature lumineuse reliant via de nombreux petits traits LED verticaux les deux optiques avant. On notera aussi que l’Elroq abandonne le traditionnel logo rond de Skoda au profit du nom de la marque écrit en toutes lettres.

Dans le détail, l’Elroq profite également de plusieurs petites subtilités techniques afin de baisser autant que possible son coefficient aérodynamique. Un aspect primordial pour maximiser l’autonomie des véhicules électriques sur les grands axes. On pointera notamment l’arrivée de petites pièces en plastique venant combler en partie l’espace entre les pneus et le pare-chocs avant. L’Elroq annonce un Cx de 0,26 contre, à titre de comparaison, 0,30 pour son cousin thermique Karoq à l’encombrement équivalent. Côté design, notons également que l’Elroq ne se combine qu’à de grandes jantes allant de 19 à 21 pouces.

ELectric kaROQ

Mais plus fondamentalement, l’Elroq peut être considéré comme une version raccourcie de l’Enyaq. Il en conserve la même base technique MEB partagée par la majorité des véhicules électriques du groupe Volkswagen. L’Elroq reprenant le même empattement (2.766 mm) que son grand frère, il partage d’ailleurs avec lui ses quatre portières. En revanche, son porte-à-faux est sensiblement raccourci. Ce qui réduit son encombrement extérieur total à 4.488 mm contre 4.649 mm pour l’Enyaq. Une taille qui le rapproche davantage du Skoda Karoq thermique (4.390 mm). D’où son nom, d’ailleurs : Elroq étant simplement la contraction de « ELectric kaROQ » pour la petite histoire.

Beleving

Conséquence directe de cette poupe sensiblement rabotée : le volume de coffre offert par l’Elroq est réduit par rapport à celui de l’Enyaq. De 585 l sur le grand frère, il descend à 470 l (1.580 l avec les dossiers rabattus). L’Elroq conserve néanmoins une soute pratique au quotidien. D’autant plus que les solutions « Simply Clever » de Skoda faciliteront aussi l’usage. On appréciera, par exemple, la possibilité de ranger le câble de recharge dans un filet intégré sous la plage arrière (ce qui comble intelligemment l’absence totale de « frunk » sous le capot avant). La plage arrière peut, en outre, aussi être positionnée sur deux niveaux différents pour séparer des objets fragiles. Et puis, bien sûr, on retrouve aussi les inconditionnelles astuces de Skoda, comme le parapluie intégré dans l’épaisseur des portes avant.

Super spacieux

L’Elroq reprenant le même empattement que son frère Enyaq, on retrouve le même espace habitable (très) généreux. Trois passagers peuvent s’installer confortablement à l’arrière. Seule petite différence avec l’Enyaq : le pavillon étant plus court sur l’Elroq, il ne sera pas possible d’opter pour le grand toit panoramique inondant l’habitacle de lumière du grand frère.

5 + 13 pouces

Au niveau du poste de conduite encore tenu officiellement « secret », notons que l’Elroq reprendra à son compte la dernière génération du système d’info-divertissement de Skoda. Comme sur l’Enyaq, Il combine un petit cockpit digital de 5 pouces à une grande tablette tactile de 13 pouces (en série) trônant sur le sommet de la planche de bord. En option, on peut également s’offrir l’affichage tête-haute à réalité augmentée découvert sur l’Enyaq. Ce dernier projette efficacement des informations lumineuses, comme des flèches de direction, juste devant les yeux du conducteur.

Aanraders

Populairst

Advertentie
Advertentie
Advertentie
Rijervaring

On ne sait pas encore exactement quelles versions seront retenues pour le marché belge. Quoiqu’il en soit, Skoda a prévu quatre variantes mécaniques pour son Elroq lors de son lancement. La version d’accès Elroq 50 dispose d’une batterie de 55 kWh et d’un moteur de 125 kW (170 ch) animant ses roues postérieures. L’Elroq 60 s’offre une batterie de 60 kWh et un moteur de 150 kW (204 ch). La version de pointe Elroq 85 s’équipe, quant à elle, d’une grande batterie de 82 kWh et est proposée tant en propulsion de 210 kW (286 ch) qu’en transmission intégrale 85 X disposant d’un moteur électrique supplémentaire animant ses roues avant. Cette version frappée X offre alors une puissance en pic portée à 220 kW (299 ch). Avec sa grande batterie, l’Elroq revendique une autonomie WLTP de plus de 560 km. La recharge en courant alternatif est possible jusqu’à 11 kW, tandis que la puissance de recharge rapide monte jusqu’à 175 kW avec la grande batterie.

Silencieux et confortable

Lors de cette première courte prise en main organisée sur des routes idéales pour la conduite électrique, en convoi escorté du côté d’Amsterdam, nous avons relevé une consommation réelle de 13,7 kWh/100 km avec notre Elroq 85. Ce qui laisserait présager un rayon d’action réel avec les 77 kWh utilisables stockés dans sa batterie de plus de 500 km dans ces conditions hors autoroute. Il faudra certainement tabler sur un peu moins dans des conditions plus exigeantes. Mais l’autonomie réelle ne devrait pas être un problème à l’usage, du moins avec l’Elroq 85.

En route, l’Elroq se démarque par son excellente insonorisation et le typage plutôt confortable de son amortissement. S’il reprend le même principe de suspension pilotée que l’Enyaq, l’Elroq dispose de réglages spécifiques voulus légèrement plus filtrants. De quoi mieux s’accommoder des surfaces urbaines (taques d’égout et autres).

Prijs
Prix Skoda Elroq 2024 ?

Il est bien sûr trop tôt pour connaître les tarifs définitifs de l’Elroq 2024. La présentation officielle de ce modèle, sans camouflage, est prévue pour le début du mois d’octobre. Ses commandes seront ouvertes dans la foulée. Seule certitude : il sera (beaucoup ?) moins cher que son frère Enyaq. D’autant plus que ce dernier n’est, pour le moment du moins, plus proposé qu’à partir de la version Enyaq 85 chez nous au tarif de départ de 58.740 €.

Notons, sur un plan industriel, que l’Elroq n’est pas destiné à être fabriqué en Chine. Il sortira des mêmes chaînes d’assemblage que l’Enyaq dans l’usine historique de Skoda, à Mladá Boleslav, en République tchèque.

Verdict

Le Skoda Elroq doit encore livrer ses derniers secrets, principalement ses tarifs en plus de son look définitif pour qu’on puisse lui accorder un verdict définitif. Mais a priori, en combinant un espace habitable généreux à des prestations routières très convaincantes, il se profile comme l’un des SUV électriques moyens les plus alléchants du marché.

Aanraders

Populairst

Advertentie
Advertentie
Advertentie