Les jeunes ne font pas (encore) confiance dans les voitures autonomes

Bonne nouvelle pour les constructeurs automobiles : une grande majorité de jeunes européens veulent encore un véhicule à eux. D’ici 2025, un quart désire une voiture autonome, bien que la confiance dans cette technologie ne soit pas encore très grande.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ