5 conseils pour bien choisir son porte-vélos d’attelage

Les portes-vélos à ajouter sur une boule d’attelage offrent de nombreux avantages pratiques. Voici 5 conseils à suivre pour bien choisir son modèle.

  • VROOM  Team VROOM Team
  • 06 mai 2022
  • Achat
  • 1 973 vues

Avec le retour des beaux jours, la tentation d’embarquer ses vélos en voiture pour une excursion revient en force. Plusieurs solutions différentes coexistent. Outre les porte-vélos de toit et ceux à arrimer directement sur son hayon, les porte-vélos à fixer sur une boule d’attelage séduiront les conducteurs disposant d’une attache-remorque.

Avantages

Ces derniers présentent en effet plusieurs avantages. Ils permettent de transporter facilement plusieurs vélos, n’imposent pas de soulever trop haut les vélos pour les arrimer, sont compatibles avec des vélos de toutes tailles ainsi qu’avec différents types de cadre. De plus, contrairement à un porte-vélo de toit, les portes-vélos d’attelage permettent encore d’accéder dans des zones à la hauteur réduite, comme dans un garage ou un parking souterrain.

5 conseils

Avant de vous lancer dans l’achat d’un porte-vélos sur boule d’attelage, voici 5 petits conseils pratiques à suivre :

1. Combien de vélos est-ce que je souhaite transporter ?

On différencie d’abord les portes-vélos sur boule d’attelage en fonction du nombre de vélos qu’ils peuvent transporter.


Généralement, ils peuvent emporter de 1 à 4 vélos. Si l’on n’envisage de ne transporter qu’un ou deux vélos occasionnellement, inutile donc de s’orienter vers un modèle offrant jusqu’à 4 places. Ces derniers sont, logiquement, plus chers, plus encombrants à stocker et plus lourds à manipuler. De plus, notez que certaines marques proposent la possibilité d’opter pour un accessoire autorisant l’emport d’un vélo supplémentaire en cas de besoin.

2. Attention au poids total embarqué

Outre le nombre de vélos à transporter, leurs poids aussi a son importance. Si l’on envisage d’emporter avec soi des vélos à assistance électrique, on veillera ainsi à opter pour un porte-vélos adapté offrant un poids total utilisable plus élevé. Veillez, dans tous les cas, à respecter scrupuleusement le poids maximal autorisé par le porte-vélos. En outre, renseignez-vous aussi quant au poids en flèche autorisé sur votre boule d’attelage afin d’éviter toute surcharge.

3. Opter pour un inclinable, c’est plus pratique !

Autre conseil à ne pas négliger avant de commander son porte-vélos : opter pour un porte-vélos inclinable peut se montrer nettement plus pratique à l’usage. On peut ainsi encore accéder au coffre même avec les vélos arrimés à l’arrière de son véhicule. Notez tout de même que cette fonction n’est pas utilisable sur tous les types de véhicule. Sur un ludospace ou un monovolume, il n’est ainsi pas toujours possible d’ouvrir le hayon ou les portes battantes sans « heurter » le porte-vélos même lorsqu’il est incliné. Prudence donc…

4. Jouir d’une rampe d’accès est possible !

Si un porte-vélos d’attelage rend généralement les manœuvres de chargement/déchargement plus simples qu’avec un porte-vélos de hayon ou de toit, sachez qu’il est encore possible de les rendre plus confortables en optant pour un modèle équipé de rampes d’accès. Pratique, surtout pour les vélos à assistance électrique les plus lourds.



5. Pensez aux accessoires

Afin d’éviter toute désillusion le matin du grand départ, pensez aussi à vous équiper des accessoires adéquats au moment de l’achat de votre porte-vélos. Pensez ainsi à faire dupliquer votre plaque d’immatriculation. Vérifiez aussi si vous ne devez pas vous procurer un accessoire permettant de brancher le câble électrique du porte-vélos (généralement à 7 broches) à votre véhicule si ce dernier est équipé d’une prise à 13 broches. Autre point d’attention : si vous avez de « gros pneus » sur votre vélo, il faudra peut-être commander des courroies de fixation de roues plus longues.

 

Vous cherchez un porte-vélos ?

Vous cherchez un porte-vélos ou un accessoire ? Découvrez les offres en ligne de notre partenaire Bol.com maintenant ici :

Lire plus:

VROOM  Team
À propos de l'auteur : VROOM Team

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
A vendre : une 911 2.4 Targa "50 ans de Porsche Design" unique !

A vendre : une 911 2.4 Targa "50 ans de Porsche Design" unique !

Ce modèle a inspiré la toute nouvelle 911 Edition 50Y Porsche Design.

Voici combien coûte la Jeep Avenger

Voici combien coûte la Jeep Avenger

Une version 1st Edition est désormais disponible au tarif de 39.500 €.

Voici combien coûte la MG4

Voici combien coûte la MG4

La compacte électrique au look dynamique dévoile son alléchante liste de prix.

Voici combien coûte le Ford Ranger

Voici combien coûte le Ford Ranger

Il faudra débourser un minium de 44.750 € HTVA pour s’offrir un exemplaire, et l’on ne vous parle même pas de la nouvelle version Platinum !  

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Automatique

40 950 €
2021
4 km

Essence, Automatique

34 950 €
2021
4 km

Essence, Automatique

25 961 €
2021
10 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Essence, Automatique

37 990 €
2021
21 250 km

Diesel, Automatique

43 985 €
2020
29 840 km