Essais

la centrifugeuse !

Vous aimez les virages ? Vous adorerez cette Mitsubishi Lancer Evo ! Voulue comme incontournable rivale des Subaru Impreza WRX STI, les Lancer Evo ont accumulé les évolutions pour accroître une efficacité déjà diabolique dès la première du nom ! Nous en sommes à la dixième (mais chut, ne l’appelez surtout pas Evo 10, cela fâcherait le département marketing du constructeur !), ce qui se fête par un caractère voulu plus doux, moins brutal. C’est que Mitsubishi veut faire de cette Lancer la rivale des BMW M3 et autres Audi S4… Un sérieux gratin…
  • Piette François
  • 03 février 2009
  • MITSUBISHI
  • 410 vues
Avantages et inconvénients
  • Boîte tc-sst réactive (mode sport)
  • Confort préservé
  • Efficacité routière diabolique
  • Moteur vigoureux
  • Consommation élevée
  • Fonctionnalité en baisse
  • Position de conduite
  • Sonorité moteur banale

Présentation

Si la Lancer veut s’éloigner de cette philosophie de brute épaisse destinée à amuser les pilotes de rallye en herbe, cela ne se remarque pas vraiment de l’extérieur… Jantes explicites, aileron démesuré, calandre béante, voilà qui ne fait pas très discret ! Surtout si vous la choisissez en blanc, comme notre modèle d’essai ! Difficile également de passer à côté des généreuses sorties d’échappement, même si la sonorité qui en émane est plutôt quelconque !

Moteur

Comme le veut la tradition, il s’agit d’un 4 cylindres de 2 litres suralimenté et développant pas moins de 295 chevaux, pour 366 Nm ! Des chiffres qui commencent à parler ! D’autant plus que cette usine nucléaire se trouve associée à une boîte robotisée à double embrayage et 6 rapports. Une unité sophistiquée, qui dispose de trois modes : normal, sport et super sport. Rajoutez à cela l’inévitable mode manuel, qui peut se piloter depuis le levier (qui se manipule dans le bon sens), voire depuis les palettes fixes situées derrière le volant.

Au démarrage, on ne peut certes affirmer que le moteur soit du genre à vous remuer les tripes ! La sonorité est banale et le tableau ne s’arrange pas vraiment lorsque l’on monte dans les tours… Cela reste un grognement plus ou moins grave, sans touche musicale affirmée… En revanche, cette mécanique ne fait pas semblant de pousser ! Au-delà de 2.500-3.000 tr/min, le moteur retrouve un second souffle et vous emmène très vigoureusement en avant ! Sur les premiers rapports, la poussée ira impressionner vos vertèbres cervicales !

La boîte ne manque pas d’attrait non plus ! Si le mode normal est plutôt fade et oublie toute logique de rétrogradage, le mode sport remet les choses en ordre, en allant même donner un petit coup de gaz au rétrogradage ! Ambiance ! La réactivité est alors impressionnante, la boîte réagissant promptement et agissant avec beaucoup de discernement ! Quant au mode Super Sport, il est à réserver à une utilisation sur circuit, tant sa logique favorise les reprises supersoniques ! A en oublier le mode manuel…

Tenue de route

Mitsubishi s’en remet à une bonne vieille suspension métallique passive. Mais de qualité ! Avec ses amortisseurs Bilstein et ses ressorts Eibach, la Lancer Evo est faite pour les virolos. La transmission est évidemment intégrale et est également répartie entre les essieux avant et arrière en condition normale. L’un des essieux peut toutefois recevoir jusqu’à 70 % si les conditions l’y obligent. Le différentiel central peut varier selon trois modes différents : tarmac, graviers ou neige.

Dans la pratique, tout ceci est bluffant d’efficacité ! La voiture semble lire la route et analyse finement les moindres détails de la chaussée pour s’y déplacer le plus efficacement possible ! Les virages, qu’ils soient serrés ou longs, ne demande qu’un léger mouvement sur le volant ! La voiture s’y inscrit alors sans délais, rentrant d’un bloc dans les enchaînements ! La rigidité d’ensemble est vraiment stupéfiante ! Pour atteindre les limites, il faut être soit sur circuit, soit complètement à la masse ! La voiture n’hésite cependant pas à enrouler les virages si elle est bien placée au freinage. Un système de freinage qui paraît d’ailleurs au-dessus de toute critique. A noter que l’antipatinage et l’ESP sont entièrement déconnectables.

Confort

S’installer à bord de cette machine de rallye déguisée ne se fait pas sans poser quelques petits problèmes ! Tout d’abord, les sièges Recaro particulièrement enveloppants exigent une certaine souplesse, ensuite, le volant non réglable en profondeur ne peut être remonté suffisamment pour les grands gabarits.

Le confort de suspension reste tout à fait honorable, surtout si l’on tient compte des prétentions sportives de l’engin ! Si l’on tient à quatre sans problème dans l’habitacle, il ne faudra pas prévoir trop large niveau bagages. Le coffre ne dispose en effet d’aucune modularité et présente un volume plutôt restreint.

Tarifs et équipement

Notre version full équipée s’affichait au prix de 51.690 €. A ce tarif-là, une seule option possible : la peinture métallisée à 420 € ! Tout le reste (phares xénon, clim auto, sono de qualité, GPS, système mains libres,…) est de série ! Sachez qu’il existe déjà une Mitsubishi Lancer Evo à 43.490 €, mais à l’équipement plus chiche et dénuée de la boîte robotisée.

La question de la consommation est plutôt douloureuse : il faudra tabler sur une moyenne frôlant les 14 l/100 km ! Gloups ! Mitsubishi annonce 250 gr/km.

Conclusion

Non, il ne faut pas la voir comme une rivale des BMW M3 et autres Audi S4. Nettement plus bourgeoises, celles-ci sont également nettement plus onéreuses, avec leurs 8 et 6 cylindres de noble lignée ! La Lancer Evo reste l’engin à l’efficacité phénoménale et au look de guerrier ! L’avoir adoucie la rend juste plus vivable au quotidien ! Il s’agira seulement de composer avec cet énorme aileron arrière et avec une consommation élevée, qui limite drastiquement l’autonomie en utilisation dynamique !

Lire plus:

À propos de l'auteur : Piette François

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Suzuki S-Cross, regard plus affirmé

Suzuki S-Cross, regard plus affirmé

Suzuki dévoile la nouvelle génération de son S-Cross. Il est présenté comme un « véritable SUV au design innovant ». Et s’équipe exclusivement d’un 1.4 l turbo essence micro-hybride 48 volts.

Renault AIR4 : la 4L prête… à s’envoyer en l’air !

Renault AIR4 : la 4L prête… à s’envoyer en l’air !

Cette AIR4 peut vraiment atteindre 700 m d’altitude !

Officiel : Kia Niro, plus branché que jamais !

Officiel : Kia Niro, plus branché que jamais !

Pour sa nouvelle vie, le Niro reste exclusivement hybride, hybride rechargeable ou électrique pur. Et s’offre, en sus, maintenant aussi un style tout aussi branché !

Alpine A110, actualisation mécanique et technologique

Alpine A110, actualisation mécanique et technologique

Alpine renouvelle la gamme de l’A110 et en profite pour pimenter davantage la recette de sa sportive.  

Essais recommandés pour vous

3,4 /5 Essai : Citroën ë-Berlingo, le 100 % électrique en famille

Essai : Citroën ë-Berlingo, le 100 % électrique en famille

Après l’ë-C4, la marque aux chevrons nous revient avec une déclinaison 100 % électrique de son ludospace le plus populaire. Un ë-Berlingo dénué de toute émission nocive qui ravira les familles nombreuses en quête d’un véhicule à la fois propre et pratique.

3,4 /5 Essai : Ford Ranger, éditions spéciales à la « benne » !

Essai : Ford Ranger, éditions spéciales à la « benne » !

Pour célébrer l’actuel Ranger et nous rappeler qu’il reste encore et toujours en vente, Ford n’en présente pas moins de 4 éditions spéciales ! Zoom sur les Wolftrack, Stormtrak, Raptor SE et MS-RT !

3,9 /5 Essai : BMW M240i xDrive, le plaisir en ligne de mire

Essai : BMW M240i xDrive, le plaisir en ligne de mire

Alors que la Série 1 est devenue une sage traction, BMW a conservé une architecture de propulsion sur sa nouvelle Série 2. Mais transmet-elle toujours « le plaisir de conduire » cher à la marque ?

4,0 /5 Essai : Ford Mustang Mach E-GT, couteau suisse électrique

Essai : Ford Mustang Mach E-GT, couteau suisse électrique

Plus agressive, sportive et dynamique, cette version GT du SUV américain ne se comporte pourtant pas comme le pur-sang indomptable qu’on aurait imaginé…

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
Pays-Bas : toutes les voitures électriques acceptées dans les Superchargers de Tesla !

Pays-Bas : toutes les voitures électriques acceptées dans les Superchargers de Tesla !

Comme promis, Tesla ouvre son réseau de recharge rapide Supercharger aux voitures d'autres marques. Les Texans font un début prudent, avec un projet pilote aux Pays-Bas.

Futur collector : Lotus 2 Eleven, plus radicale, tu meurs !

Futur collector : Lotus 2 Eleven, plus radicale, tu meurs !

Au salon de Genève en 2007, Lotus présente un engin radical, destiné à limer l’asphalte des circuits : la Lotus 2 Eleven. Chose surprenante pour un engin de ce calibre, certains exemplaires seront homologués pour la route, moyennant un supplément assez raisonnable !

5 choses à savoir avant de craquer : Range Rover Classic, le plus cool des 4X4 !

5 choses à savoir avant de craquer : Range Rover Classic, le plus cool des 4X4 !

Une carrière de 26 ans et la réputation d’avoir inauguré le segment des 4X4 de luxe; aussi à l’aise sur les plus huppées des avenues que dans la brousse: le Range Rover Classic sait absolument tout faire, à commencer par donner un air super cool à son conducteur ! Avant de craquer, que faut-il savoir ?

Top 10 des marques automobiles les plus fiables en 2021

Top 10 des marques automobiles les plus fiables en 2021

Les marques japonaises affichent, à nouveau, d’excellents résultats dans cette nouvelle étude de fiabilité.

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

17 990 €
2020

Électrique, Automatique

35 990 €

Diesel, Automatique

69 900 €
2021
56 km

Diesel, Manuelle

31 250 €
2021
70 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

239 900 €
21 000 km

Électrique, Automatique

16 900 €
575 km

Essence, Automatique

85 900 €
20 000 km

Diesel, Manuelle

17 900 €
99 856 km