Essais

Essai : Volkswagen ID.7, le nouveau porte-étendard

La nouvelle ID.7 nivelle la gamme électrique de Volkswagen par le haut, avec une technologie électrique mise à jour et jusqu’à…700 km d’autonomie !

  • VROOM  Team VROOM Team
  • 03 décembre 2023
  • Volkswagen
3,8
score VROOM
  • 3,5
    Performance
  • 3,0
    Tenue de route
  • 5,0
    Confort
  • 4,0
    Équipement
  • 4,0
    Sécurité
  • 3,5
    Prix/Qualité
  • 3,5
    Consommation
  • 4,0
    Global
Avantages et inconvénients
  • Ergonomie et finition en hausse
  • Habitabilité impressionnante
  • Confort royal
  • Style « passe-partout »
  • Consommation réelle

Depuis que Volkswagen a choisi de virer dans la direction de la mobilité électrique, le temps n’est plus réellement au beau fixe à Wolfsburg. Dure réalité : la marque allemande a même dû réduire les capacités de production de ses modèles électriques. VW a peut-être tourné un peu trop sec : ses ID.3, ID.4 et ID.5 ne font pas mouche avec des finition et ergonomie brouillonnes. Est-ce que cette ID.7, le nouveau porte-étendard de la gamme électrique, parviendra à changer la donne ?

Matriarche

Impossible de confondre cette ID.7 avec un modèle d’une autre marque. Certes, le design général est peut-être fade, mais elle se dote de toutes les touches spécifiques à la famille électrique de VW, le tout enrobé dans un ensemble rondouillard. D’ailleurs, ce n’est pas que pour le show : les équipes de Wolfsburg ont fortement travaillé l’aérodynamisme, conférant à la berline électrique un Cx de seulement 0,23. L’un des meilleurs de sa catégorie.



Revenons aux détails spécifiques. Sur la face avant, on retrouve cette signature lumineuse qui joint le logo VW aux blocs optiques. Sur les flancs, impossible de passer à côté de la bande chromée qui définit la ligne de toit et aide à souligner sa couleur contrastée. La ligne de toit fuyante se prolonge, quant à elle, sur une petite malle définie par une bande LED sur toute sa largeur.

Longue de 4,6 m, la nouvelle Volkswagen ID.7 vient non seulement se placer au sommet de la famille ID, mais elle chapeaute également toute la gamme berline de Volkswagen. Info supplémentaire : Volkswagen ne se limitera pas à cette seule silhouette puisqu’une version break de l’ID.7, baptisée Tourer, arrivera l’année prochaine.

Qualité et finition

Si l’extérieur reprend la même recette que les autres électriques de VW, l’habitacle de l’ID.7 y ajoute quelques épices bienvenues : à savoir l’ergonomie et la finition ! Preuve que Volkswagen désirait cette fois d’emblée proposer un produit abouti ! On découvre donc un habitacle à l’assemblage propre, à la finition de bonne facture et à l’ergonomie améliorée. Certes, les commandes au volant sont toujours tactiles et brouillonnes, mais on ne peut pas tout avoir…

Grâce à son grand empattement – 2,97 m, soit 20 cm de plus que l’ID.4 – cette grande berline chouchoute ses passagers en leur offrant une habitabilité royale. Aux places avant, comme aux places arrière ! Seul petit bémol : en raison du plancher épais, les passagers arrière ont les genoux un peu trop hauts.

Mais sinon, qui dit « grande berline », dit aussi « grand coffre ». Et l’ID.7 ne déçoit pas ici avec une capacité de 532 litres.

Enfin, un info-divertissement logique !

Cette nouvelle ID.7 est également le premier modèle à disposer de la nouvelle version du logiciel d’info-divertissement de Volkswagen. Vu le cafouillage précédent, il y avait du pain sur la planche. Ceci dit, les nouvelles sont bonnes. Via une dalle tactile de 15 pouces, l’ID.7 présente un système amélioré, à la page d’accueil proposant une multitude d’informations et d’accès pratiques.

Ce n’est pas tout : la fameuse bande tactile sous l’écran, qui commande les températures de la climatisation et le volume, est désormais rétro-éclairée. Enfin, le petit écran devant le conducteur affiche désormais de plus amples informations. En somme, VW gomme les petites erreurs de jeunesse de ses modèles électriques.

Une seule motorisation (pour l’instant)

Sous la carrosserie rondouillarde de cette ID.7, on retrouve la plateforme MEB du groupe Volkswagen. La dernière-née reprend donc les mêmes éléments que ses frères et sœurs, enfin presque. Sous le plancher, on trouve toujours la batterie de 77 kWh (net), mais le programme de gestion a été amélioré afin d’augmenter l’autonomie. Le chargeur embarqué monte jusqu’à 11 kW, tandis que la charge rapide atteint désormais 175 kW en crête.

Un autre élément qui affecte l’autonomie : le moteur. Sur le train arrière, on trouve un tout nouvel ensemble. La puissance augmente de 204 à 286 ch, mais, plus important encore, le couple grimpe de 310 à 545 Nm ! Couplé à l’aérodynamisme favorable, l’ID.7 Pro présente une autonomie maximale de 618 km (WLTP). Volkswagen ne s’arrêtera pourtant pas là : l’année prochaine, une nouvelle batterie de 85 kWh (net) devrait pousser l’autonomie de l’ID.7 au-delà des…700 km !

Le confort avant tout

Dès les premiers tours de roue, l’ID.7 se présente comme une grande routière électrique confortable, si une telle chose existe réellement. Elle impressionne d’abord par l’insonorisation phonique très bien travaillée, mais ensuite par son comportement routier prônant le confort.

Notre modèle d’essai était équipé de l’amortissement adaptatif, ce qui augmente encore plus cette sensation de confort ouaté. Cependant, quelquefois, cette souplesse peut paraître caricaturale. Bien qu’elle repose sur une base de propulsion, il ne faut pas confondre cette ID.7 avec une sportive. À la façon d’une « bonne VW », elle reste saine et neutre une fois que la route se tortille sous ses gommes.

Consommation en demi-teinte

Notre essai se déroulant sur les routes torturées du Sud de la France, on ne peut pas dire que ce soit le terrain de jeu idéal pour l’efficience. Résultat : l’ordinateur de bord affichait une moyenne de 20,1 kWh/100 km. Mais lors d’un parcours à basse vitesse en ville, « notre » VW avoisinait les 15,0 kWh/100 km. Voilà qui est plus proche des 14,7 kWh/100 km de l’homologation WLTP officielle…



Prix Volkswagen ID.7

Tout électrique soit-elle, l’ID.7 reste bel et bien une Volkswagen. Ainsi, à la manière de la Passat, on ne sait pas réellement la placer directement en face de ses concurrentes. Facturée à partir de 66.340 €, elle vient se placer au-dessus des Tesla Model 3, Polestar 2 et BMW i4, tout en offrant l’habitabilité généreuse des Tesla Model S, Mercedes EQE et BMW i5. Histoire de faire passer la pilule, Volkswagen fait preuve de générosité et ajoute une bonne dose d’équipement de série.



Notre Verdict

Non seulement, la Volkswagen ID.7 vient se placer au sommet de la gamme électrique de Wolfsburg, mais elle vient surtout gommer toutes les petites erreurs de jeunesse de ses frères et sœurs. Son habitabilité est généreuse, son équipement est cossu et son confort est royal. L’ID.7 est clairement ce que VW fait de mieux en électrique pour le moment…

Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Vous cherchez une Volkswagen électrique ? Choisissez parmi plus de 45.000 voitures sur VROOM.be. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces de Volkswagen électriques maintenant ici:

Lire plus:

VROOM  Team
À propos de l'auteur : VROOM Team

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,8 /5 Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

La variante JCW du nouveau Mini Countryman est-elle toujours aussi fun malgré les dimensions plus imposantes que jamais de cette 3e génération du SUV « compact » ?

3,8 /5 Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Le Skoda Karoq n'est plus tout jeune et n’est sans doute pas le plus branché de la famille Skoda. Cette force tranquille présente néanmoins de nombreux avantages...

3,5 /5 Essai : KGM Tivoli, « nouveau nez »

Essai : KGM Tivoli, « nouveau nez »

SsangYong devient KGM. Pour marquer son nouveau départ, le Tivoli modernise son visage. Un nouveau nez suffisant pour relancer l’intérêt d’un modèle déjà « éculé » ?

3,9 /5 Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Après 8 ans de carrière, le Volkswagen Tiguan nous revient tout en rondeur, avec une technologie embarquée améliorée et une majorité de motorisations hybrides.

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

23 748 €

Diesel, Manuelle

32 584 €

Essence, Manuelle

23 599 €
7 km

Essence, Automatique

27 547 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km
53 990 €
2019
105 433 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Diesel, Automatique

36 785 €
2020
29 990 km