Le progrès est‑il indispensable au bonheur?

Le temps passe! Je me rappelle du séisme provoqué par l'apparition de la CB750 sur nos routes! Je n'avais pas encore l'âge de prendre le guidon d'un deux roues motorisé, fut-il un 50cc, mais j'écumais déjà les magazines spécialisés et me projetais au guidon de toutes les motos que je voyais dans la rue! La CB 750 reléguait aux oubliettes toutes ses contemporaines. Une ligne et une finition à tomber, quatre échappements pour quatre cylindres, démarreur électrique, frein à disque: la moto basculait dans un monde nouveau, avec en prime une fiabilité sans faille! 

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ