Essais

Essai : Mercedes EQE 350+, une mini EQS !

La berline allemande 100 % électrique ne fait pas que partager son style avec le vaisseau amiral de la marque à l’étoile…

  • VROOM  Team VROOM Team
  • 05 janvier 2023
  • Mercedes-Benz
  • 3 894 vues
3,9
score VROOM
  • 3,5
    Performance
  • 3,5
    Tenue de route
  • 4,5
    Confort
  • 4,5
    Équipement
  • 4,5
    Sécurité
  • 3,5
    Prix/Qualité
  • 4,0
    Consommation
  • 3,5
    Global
Avantages et inconvénients
  • Autonomie 
  • Confort
  • Dotation technologique
  • Habitabilité aux places arrière
  • Prix final, options comprises
  • Coffre de seulement 430 litres 

Dans la gamme thermique de Mercedes, la Classe S fait office de référence. On retrouve d’ailleurs certaines de ses technologies ainsi que ses éléments de design jusque dans la Classe C. Côté électrique, ce n’est autre que l’EQS qui occupe cette place de vaisseau amiral. Et le lien de parenté entre cette dernière et l’EQE est encore plus flagrant que du côté thermique ! D’un rapide coup d’œil, on pourrait presque les confondre ! Il faut dire que leurs faces avant ne diffèrent que légèrement. La signature lumineuse de l’EQE ne court par exemple pas sur toute la largeur du véhicule et, en faisant (très) attention, on remarque également que l’EQE dispose d’un bouclier spécifique. À l’arrière, la principale différence provient de la malle de coffre qui ne prend pas la forme d’un hayon sur la plus petite des deux Allemandes. Finalement, leur taille est encore le meilleur moyen de les différencier puisqu’avec « seulement » 4,95 m de long, l’EQE reste de justesse sous la barre des 5 m. Et tous ces liens de parenté sont encore plus flagrants une fois dans l’habitacle… 



Palace roulant ! 

Autant annoncer la couleur tout de suite : on est bien dans cette EQE ! Il faut dire qu’avec un empattement de 3,12 m, soit seulement 9 cm de moins que l’EQS, on n’y manque pas de place ! L’habitabilité à toutes les places est royale ! Mais évidemment, c’est encore derrière le volant qu’on est le mieux installé. Notre voiture d’essai ne disposait malheureusement pas de l’hyperscreen avec son 1,41 m d’écrans. Mais elle pouvait tout de même compter sur un panel de 12,3 pouces devant le conducteur ainsi qu’une dalle centrale de 12,8 pouces disposant de l’excellent système MBUX. Réactif, complet et ultra connecté, il n’y a pour ainsi dire rien à lui reprocher. Certes, les commandes pour la climatisation sont également devenues numériques, mais elles sont intelligemment intégrées au bas de l’écran et restent constamment affichées. Ajoutez à toutes cette technologie des matériaux ainsi que des finitions irréprochables et l’on se croirait dans un vrai petit palace roulant ! 

Aucun problème pour enchainer jusqu’à 659 km 

La 350+ n’est autre que la version qui affiche la meilleure autonomie au sein de la gamme EQE. Elle peut en effet parcourir jusqu’à 659 km en une seule charge ! Pour ce faire, elle doit remercier sa grosse batterie disposant de 90,6 kWh réellement utilisables. Cette dernière alimente un unique moteur de 215 kW (292 ch) et 565 Nm de couple situé sur l’essieu arrière. De quoi lui permettre d’atteindre 100 km/h en seulement 6,4 s et une vitesse de pointe de 210 km/h ! Côté recharge aussi, elle est rapide. Sa puissance maximale de charge en courant continu de 170 kW lui permet de récupérer de 10 à 80 % en une demi-heure. Autant vous dire qu’enchaîner les kilomètres à son bord n’est pas un problème. 



Marshmallow de luxe 

Malgré une puissance de près de 300 ch et des accélérations explosives, l’EQE n’est pas une sportive, même dans la finition AMG au look plus dynamique de notre voiture d’essai. Son truc, c’est le confort ! Et elle peut compter sur de nombreux attributs pour faciliter le trajet de ses passagers, à commencer par la suspension pneumatique optionnelle de notre exemplaire ! Grâce à elle, la berline allemande est un véritable marshmallow de luxe ! Moelleuse, elle absorbe toutes les imperfections du bitume comme si elles n’existaient pas. Le tout dans le silence le plus complet grâce à l’absence de bruit moteur ainsi qu’une excellente insonorisation. 



Elle fait tout (pratiquement) toute seule ! 

L’Allemande peut compter sur de sérieux atouts technologiques pour accompagner son conducteur lors des plus longs trajets autoroutiers. La fonctionnalité Distronic Plus faisant partie de la liste des options de notre voiture, l’EQE roule pratiquement toute seule ! Elle suit le véhicule qui la précède, se maintient au centre de la bande de circulation et est même capable de changer toute seule de voie sur autoroute ! Une fois la fonctionnalité activée, une simple pression sur le clignotant enclenche le mouvement. Si la voiture ne détecte aucun obstacle, la manœuvre se fait alors de façon très naturelle et avec douceur. Le conducteur n’a alors plus qu’une chose à faire : garder les mains sur le volant. Un vrai plus lors des longs trajets ! 



Chère, mais pas tant que ça… 

Les tarifs de l’EQE démarrent à 68.002 € pour une version 300 légèrement moins puissante que l’exemplaire de cet essai, mais affichant tout de même plus de 600 km d’autonomie. Pour se procurer la 350+ et ses 659 km par charge, il faut débourser un minimum de 78.650 €. Avec ses nombreuses options de pointe, la voiture de cet essai atteint les 100.623,60 €. Oui, c’est cher dans l’absolu. Mais finalement pas tellement plus que la concurrence qui ne parvient pourtant pas à égaler cette EQE dans de nombreux domaines, dont celui de la sacro-sainte autonomie. 

Notre verdict 

Petite sœur de l’EQS, l’EQE n’en reprend pas que le style. Cette plus « compacte » berline profite également de nombreuses autres qualités de la limousine électrique comme ses matériaux et finitions irréprochables, son confort, mais surtout ses technologies de pointe et son autonomie record ! Des qualités qui ne sont malheureusement pas gratuites… Mais comme souvent chez Mercedes, si leurs tarifs sont élitistes, c’est pour des bonnes raisons… 

Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Vous cherchez une Mercedes ? Choisissez parmi plus de 30.000 voitures sur VROOM.be. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces Mercedes maintenant ici :

Lire plus:

VROOM  Team
À propos de l'auteur : VROOM Team
Photos ©: Sébastien Vanhouche.

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
Nissan Qashqai e-Power vs Toyota Corolla Cross : approches « diff-e-rentes »

Nissan Qashqai e-Power vs Toyota Corolla Cross : approches « diff-e-rentes »

Nissan et Toyota ont des points de vue différents en ce qui concerne l’hybridation. Mais que vaut réellement la nouvelle motorisation e-Power du Qashqai face à l’éprouvé système du Corolla Cross ?

3,7 /5 Essai : Alpine A110 R, ode à la légèreté

Essai : Alpine A110 R, ode à la légèreté

Alpine chapeaute sa gamme A110 d’une version griffée R, comme radicale. Et surtout radicalement légère grâce à l’usage intensif de carbone ! L’apothéose avant… le grand saut vers l’électrique ?

3,6 /5 Essai : Mercedes EQV 300, expérience VIP

Essai : Mercedes EQV 300, expérience VIP

Quoi de mieux, finalement, qu’une mécanique offrant beaucoup de couple et un silence de cathédrale pour une expérience VIP ? Alors partons à l’aventure avec l’EQV 300, la version exclusivement électrique du transporteur de troupes polyvalent de Mercedes.

3,7 /5 Essai : Toyota RAV4 GR Sport, en tenue de gymnastique

Essai : Toyota RAV4 GR Sport, en tenue de gymnastique

Le sage RAV4 hybride enfile sa parure de sportif avec la nouvelle finition GR Sport. Au-delà de l’aspect cosmétique, le SUV hybride japonais durcit aussi ses articulations. Voyons si ça rend son coup de volant plus tranchant.

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Automatique

25 961 €
2021
10 km

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Automatique

40 950 €
2021
4 km

Essence, Automatique

34 950 €
2021
4 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Essence, Manuelle

6 999 €
2014
214 750 km

Essence, Manuelle

28 990 €
2021
32 000 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km