Reportage : on a découvert Nio !

Pour son arrivée en Europe, Nio nous a donné rendez-vous à Berlin pour découvrir les 3 modèles qui débarqueront sur le Vieux Continent. Voilà tout ce qu’il faut savoir à leur sujet !

  • Vanhouche  Sébastien Vanhouche Sébastien
  • 04 novembre 2022
  • Secteur
  • 3 591 vues

C’est officiel, Nio s’exporte en Europe avec pas moins de 3 modèles : les ET5, ET7 et EL7. Nous vous avions déjà parlé du premier d'entre eux. Longue de 4,79 m et disposant d’un empattement de 2,89 m, la berline ET5 embarque deux moteurs électriques pour une puissance totale de 360 kW (490 ch) et 700 Nm de couple. Il ne lui faut que 4 s pour atteindre les 100 km/h ! 



L’ET7 est la grande sœur de l’ET5. Elle atteint les 5,1 m de long pour un empattement de 3,06 m. Autant vous dire que les passagers arrière n’y manquent pas de place ! Sa puissance grimpe également jusqu’à un total de 480 kW (650 ch) et 850 Nm de couple. Il ne lui faut plus que 3,8 s pour afficher les 100 km/h. 



Finalement, L’EL7 est le modèle haut sur pattes de la fratrie. Il se loge entre les deux berlines en matière de dimensions avec 4,91 m de long pour un empattement de 2,96 m. Il s’équipe des mêmes moteurs que l’ET7 et réclame 3,9 s pour atteindre 100 km/h. Toutes trois embarquent au choix la même batterie de 75 ou 100 kWh. De quoi leur permettre de parcourir respectivement jusqu’à 453 ou 590 km (ET5), 445 ou 580 km (ET7) et 394 ou 513 km (EL7) selon la règlementation WLTP. Nio travaille également sur une unité de 150 kWh qui pourra prendre place dans les 3 modèles. Et pour cause, les batteries de Nio ont la particularité d’être interchangeables ! 



Batterie à la carte 

L’un des atouts de Nio réside dans ses stations d’échange de batteries. Eh oui, si la voiture est à plat, il suffit d’y passer et moins de 5 minutes plus tard, le plein est fait ! Mais ce n’est pas tout, car peu importe la capacité de la batterie du véhicule, il est possible de changer de taille à tout moment ! Il est donc possible de circuler au quotidien avec une unité de 75 kWh et d’opter pour celle de 150 kWh pour les plus longs trajets. Dans le cas où l’on ne souhaiterait pas changer, mais simplement recharger, sachez que toutes les Nio affichent une vitesse de charge maximale de 130 kW. 

Finition, qualité et présentation premium 

Techniquement, Nio met la barre haute, et c’est également le cas lorsqu’on regarde la qualité de leurs produits. Les 3 modèles étaient exposés à Berlin et nous avons pu les découvrir en profondeur aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur ! Qu’il s’agisse des berlines ou du SUV, leur design est assez sobre. Quant aux finitions, elles sont excellentes aussi bien sur la carrosserie que dans l’habitacle ! C’est d’ailleurs une fois à l’intérieur que l’on se rend vraiment compte que Nio est une marque premium. Les matériaux y sont nobles et de qualité sans oublier l’omniprésence de la technologie ! Tous les modèles partagent le même design intérieur ainsi qu’un petit écran horizontal devant le conducteur et un grand écran vertical au milieu de la planche de bord. Réactif et intuitif, ce dernier est facile à utiliser. Mais la pièce maitresse de cet habitacle, c’est NOMI. 



Bonjour NOMI ! 

NOMI, c’est l’assistant personnel de Nio. On s’adresse à lui par la voix pour commander la climatisation, ajouter un itinéraire à la navigation ou encore connaitre la météo. Bref, rien que d’autres constructeur premium ne font pas déjà. Mais la marque se différencie en donnant à cet assistant un visage ! Projeté sur un petit écran rond et rotatif, NOMI peut afficher différentes expressions et même regarder directement la personne qui lui parle ! Aucun doute, c’est gadget, mais un gadget attrayant et attachant. En revanche, là où le Chinois pèche par rapport aux Européens, c’est en matière de connectivité. Aucune Nio ne dispose par exemple d’Apple CarPlay ou Android Auto ! William Li, CEO de la marque n’est pas satisfait par ces systèmes d’intégration. Plutôt que d’implémenter ses fonctions, il a donc décidé de développer son propre smartphone. Décidément, ils ne font vraiment pas les choses comme les autres chez Nio… Y compris en ce qui concerne leur tarif.



Chère location ! 

Nio exporte dans un premier temps son ET7 en Allemagne et Suède ainsi qu’au Danemark et aux Pays-Bas en plus de la Norvège où Nio est déjà présent. Les ET5 et EL7 suivront l’année prochaine. William Li nous a également officiellement confirmé l’arrivée du constructeur en Belgique dès 2023. Les tarifs chez nous sont encore un mystère, mais ils seront probablement proches de ceux des Pays-Bas et de l’Allemagne qui sont un peu particuliers. En effet, pas question d’acheter une Nio, il faudra obligatoirement la louer pendant une durée déterminée. Et ça n’est pas donné ! Les ET5, ET7 et EL7 couteront respectivement un minium de 999, 1.199 et 1.299 € par mois en Allemagne et 1.089, 1.299 et 1.369 € aux Pays-Bas ! 

Une proposition suffisamment intéressante ? 

Comme nous avons pu le constater au salon de Paris, les Chinoises qui débarquent sur le Vieux Continent sont bel et bien des voitures premium au même titre que les Européennes !  Mais elles sont également affichées au même prix… Donc chères ! Nio avance cependant des arguments différents et intéressants avec sa locations, ses stations d’échange de batteries et cet attachant petit NOMI. Mais ces particularités suffiront-elles à convaincre le public européen ? Rendez-vous en 2023 pour le savoir…   

Vous voulez être informé des actualités automobiles ?

Cet article vous a plu et vous souhaitez recevoir les dernières actualités automobiles directement dans votre boîte mail ? Abonnez-vous maintenant gratuitement, tout comme plus de 300.000 amateurs de voitures avant vous :

Lire plus:

Vanhouche  Sébastien
À propos de l'auteur : Vanhouche Sébastien Sébastien a toujours été passionné par le monde de l’automobile, au sens large. Tout l’intéresse dans le domaine, des petits ancêtres à moteur thermique aux mastodontes électriques modernes! Il a cependant toujours eu un petit faible pour les véhicules véloces, mais discrets. Rien de tel qu'un break qui déborde de puissance pour se faire plaisir tout en passant inaperçu!
Photos ©: Nio.

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
BMW X5 et X6, naseaux éclairés et autonomie prolongée

BMW X5 et X6, naseaux éclairés et autonomie prolongée

Plus électrifiées que jamais, les versions plug-in dépassent désormais les 100 km d’autonomie.

Nouveau Porsche Cayenne : voici ce que l’on sait déjà

Nouveau Porsche Cayenne : voici ce que l’on sait déjà

La troisième génération du Cayenne sera mise à jour ce printemps ! Voici ce que l’on sait déjà à son sujet.

Top 10 des voitures électriques les plus populaires en Europe

Top 10 des voitures électriques les plus populaires en Europe

Deux modèles de la même marque américaine dominent clairement le classement des voitures électriques sur le Vieux Continent.

Un modèle, un flop : Reliant Scimitar SS1, une vraie curiosité délaissée

Un modèle, un flop : Reliant Scimitar SS1, une vraie curiosité délaissée

Dans l’histoire de l’automobile contemporaine, Reliant tient une place vraiment décalée. Après s’être taillé un nom dans les engins à 3 roues, puis dans les jolis breaks de chasse en plastique, la marque décide d’investir le segment des roadsters. Nous sommes à l’aube des années 80 et sur papier, l’idée est excellente !

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Automatique

40 950 €
2021
4 km

Essence, Automatique

25 961 €
2021
10 km

Essence, Automatique

34 950 €
2021
4 km

Essence, Manuelle

23 748 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Manuelle

6 999 €
2014
214 750 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Essence, Manuelle

28 990 €
2021
32 000 km