Renault est courtisé par Fiat Chrysler

Renault met fin aux rumeurs : le constructeur français confirme avoir reçu une proposition de fusion du groupe Fiat Chrysler. Et annonce que son Conseil d’Administration va « étudier avec intérêt l’opportunité d’un tel rapprochement ».

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ