Le travail forcé en Chine incommode les constructeurs européens !

Un groupe de réflexion australien accuse la Chine de travail forcé. Les membres d'une minorité ethnique seraient contraints de construire (entre autres) des pièces détachées pour voitures.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ