Les compteurs kilométriques des voitures d'occasion sont de plus en plus souvent trafiqués

L'année dernière, 1.648 cas de fraude au compteur kilométrique impliquant des voitures d'occasion belges ont été découverts. En moyenne, le compteur comptait quelque 64.326 kilomètres en moins qu’en réalité. C'est ce qui ressort du rapport annuel de Car-Pass, l'organisation à but non lucratif qui, depuis fin 2006, est tenue de fournir un certificat pour chaque vente de voiture d'occasion. En 2017, 1.557 cas de fraude impliquant des voitures d'occasion belges ont été détectés. Selon Car-Pass, nous cherchons de plus en plus nos véhicules d'occasion à l'étranger, ce qui augmente le risque de fraude au compteur.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ